LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 120€ - RETOUR OFFERT

Manifeste


Le vêtement transparent

Éveiller les consciences.

Protéger notre Terre.

Défendre la dignité humaine.

Lutter pour la transparence.

Dépassionner la consommation.

Construire l'alternative.

Montrer l'exemple.

Pour une mode plus juste.

Keziah porte la veste en coton et polyester recyclés Hopaal, le pantalon upcyclé Noyoco,
les chaussettes en coton bio Knowledge Cotton Apparel et les chaussures en cuir tannage végétal Subtle.

Révolte dans le vêtement

WeDressFair forme une équipe d'individus passionnés, engagés et révoltés.
Révoltés contre une mode de l'éphémère qui laisse derrière elle des traces indélébiles.
Révoltés contre les pratiques dévastatrices, anti‑environnementales, et souvent dangereuses, conduites dans le seul but de vendre.
Révoltés contre l'opacité dans un monde où l'information est pourtant omniprésente.

Lucie porte la blouse en tencel Armedangels et la jupe longue en coton bio Thinking MU.
Keziah porte le t-shirt en cotton bio Thinkin Mu.

WeDressFair et ses fondateurs se sont construits dans l'opposition à cette mode dévastatrice, dans le refus des injustices et des aberrations écologiques.
La transition vers des modes de production plus durables est vue par certains comme une opportunité à saisir.
Pour nous, c'est du bon sens.
Nous avons la profonde intention de faire changer le paysage de la mode, tel qu'il existe aujourd'hui.

Nous avons la profonde intention de faire changer le paysage de la mode, tel qu'il existe aujourd'hui.

Devoir de protection

L'engagement de WeDressFair trouve racine dans un instinct de protection.
Protection de l'agriculteur, du fileur, du tisseur, du tanneur, du couturier. De la dignité des salaires à celles des conditions de travail.
Protection de la santé, de la peau de celui qui porte le vêtement.
Protection des sols, des eaux, des animaux et des écosystèmes qui y vivent.

L'ironie de la mode "prête‑à‑jeter" réside dans les cicatrices indélébiles qu'elle laisse à chaque étape de sa création.

WeDressFair rejoint les rangs des médias lançeurs d'alerte et des labels, et participe au devoir de vigilance, de protection des Hommes et de la Terre.
Car non, la mode n'a pas vocation à être l'ennemie de son écosystème.

Lucie porte la surchemise en coton bio Thinking MU et les derbies en cuir tannage végétal Subtle.
Keziah porte la veste okinawa en coton upcyclé Noyoco et les baskets en cuir et caoutchouc V-10 Veja.

Car non, la mode n'a pas vocation à
être l'ennemie de son écosystème.

Éveil des consciences

Chez WeDressFair, nous sommes persuadés que le poids du nombre est l’arme du changement.
Que l’acte d’achat n’est pas un geste anodin, mais un moyen d’expression.
Que le désir de changement se reflète dans notre consommation.
Que chaque voix fait grandir l’écho de la transition.

Keziah porte la veste en jean en coton upcyclé Noyoco et le t-shirt en coton bio Thinking Mu.

Si la mode est le reflet de la société dans laquelle on vit, alors l'impulsion d'un changement viendra d'abord d'un changement des mentalités.
L'information et la sensibilisation sont les leviers de la mobilisation et de la consommation à impact positif.
Il n'y a pas de petits pas quand on est 7 milliards.

Faisons de la mode responsable une norme.

Photographie : Emilie Nguyen

Modèles : Lucie Cure / Keziah Ngoma

MUA : Antonnella Bardot

Rédaction : Victoria Adjanohoun

Stylisme : WeDressFair

Contact Presse