LIVRAISON OFFERTE A PARTIR DE 80€ - RETOUR GRATUIT

GOTS pour Global Organic Textile Standard, est un label qui certifie non seulement des conditions de travail dignes mais également le respect de l’environnement et certifie un produit qui n’atteint pas la santé de ceux qui les portent.

Organisme de certification 19 organismes indépendants agréés*
Organisme de contrôles 19 organismes indépendants agréés*
Fréquence des contrôles 1 fois par an
Certification payante Oui

Exigences environnementales

Pour obtenir l'étiquette GOTS “biologique”, les produits textiles doivent intégrer au minimum 95% de fibres biologiques certifiées. Ne pas confondre avec l’étiquette “composé de fibres biologiques” qui certifie un produit qui contient au minimum 70% de fibres biologiques certifiées.

    Sont interdits les composés suivants :

  • - Métaux lourd toxiques
  • - Formaldéhyde
  • - Solvants aromatiques
  • - Nanoparticules fonctionnelles
  • - Plastisol
  • - Phtalates
  • - PVC
  • - Agents blanchissants au chlore

Ces produits sont notamment utilisés pour les colorations, les blanchiments, les impressions et pour certaines méthodes de transformation comme l’ensimage (introduction d’huile dans la laine pour faciliter le peignage après le séchage) ou encore pendant le tissage.

Ces composés sont extrêmement polluants et peuvent se retrouver dans les eaux et les sols, déréglant les écosystèmes à cause de leurs caractéristiques toxiques et non dégradables.

Pour tous les autres composés, ils sont analysés et évalués et doivent respecter les exigences fondamentales vis à vis de leur toxicité, leur caractère biodégradable et leur élimination.

L’utilisation d’OGM (organismes génétiquement modifiés), comme le coton modifié ainsi que leurs enzymes, est strictement interdite.

Chaque opérateur doit suivre une politique environnemental qui prendre en compte la minimisation des déchets et des rejets qu’il produit.

    Les unités de traitement humide doivent conserver les relevés complets sur :

  • - l’utilisation de produits chimiques
  • - la consommation d’eau
  • - le traitement des eaux usées
  • - l’élimination des boues

Tous les emballages, y compris les papiers, cartons, étiquettes doivent être recyclables ou certifiés FSC (écosociolabel indépendant, Forest Stewardship Council en anglais ou Conseil de Soutien de la forêt) ou PEFC (certification forestière privée, Program for the Endorsement of Forest Certification schemes en anglais ou Programme de reconnaissance des certifications forestières).

Exigences sanitaires

    Sont interdits les composés suivants :

  • - Colorant azoïques
  • - Solvants aromatique
  • - Phtalates
  • - PVC

Ces composés sont notamment utilisés pour les colorations ou les méthodes d’impression. Ils ont été classés comme cancérigène ou perturbateurs endocriniens pouvant passer la barrière de la peau et entrer dans les cellules perturbant alors leur fonctionnement.

Des limites strictes sont fixées en termes de rejet de résidus indésirables potentiellement produits tout au long de la chaîne de transformation des matières premières au produit fini.

    Doivent être respectées, les qualités techniques suivante :

  • - Résistance au frottement
  • - Résistance à la transpiration
  • - Résistance des couleurs
  • - Résistance au lavage
  • - Résistance au rétrécissement