Nous ne supportons pas votre navigateur 😢

Nous sommes une petite équipe, et n'avons pas encore les moyens suffisants pour vous offrir une expérience de navigation homogène quelque soit votre navigateur 🤕.

Nous travaillons sur ces points là, mais nous vous conseillons cependant de mettre à jour votre navigateur ou d'en utiliser un plus moderne comme :

Restez chez vous, on assure la livraison 📦

Le Bloom Foam est une mousse utilisée dans les semelles de chaussures, fabriquée à partir d'algues et d'EVA, un matériau synthétique. Ces semelles contiennent 15 à 20% de matières synthétiques en moins par rapport aux semelles de baskets conventionnelles, et contribuent à réduire la pollution liée à la prolifération des algues. 

Qu'est-ce que le Bloom foam ? 

Le Bloom foam est une matière innovante utilisée pour fabriquer des semelles de chaussures, fabriquée en mélangeant de la poudre d'algues et de l'EVA (Ethylene Vinyl Acetate), un matériau synthétique. 

Contrairement au Bloom foam, les semelles conventionnelles sont composées à 100% de matériaux synthétiques. Le Bloom foam est donc considéré comme une alternative plus écologique. 

bloom algue ecoresponsable chaussure

Opération de collecte d'algues sur le lac Tai, en Chine. 
© Bloom

La semelle en Bloom foam, pour des baskets plus éco-responsables

Le Bloom foam est présenté comme une matière avec des caractéristiques écologiques, principalement à cause de sa composition.

Grâce à l'utilisation des algues, elle permet de réduire de 15 à 20% le recours à des matières synthétiques pour la fabrication de semelles.

Par ailleurs, elle permet de s'attaquer à un problème de taille : la prolifération des algues. Le réchauffement et les produits chimiques déversés dans les cours d'eau et les lacs ont causé des développements massifs d'algues, qui polluent l'eau, et perturbent la faune et la flore. Les algues utilisées pour fabriquer le Bloom foam sont directement prélevées dans ces zones polluées, et permettent d'en nettoyer les eaux. 

D'après la marque Bloom*, 1 paire de chaussures, c'est 112,5 litres d'eau filtrés et rendus à son habitat. 

Enfin, on note que les algues sont une ressource naturelle ne provenant pas de surfaces cultivables, utiles aux cultures alimentaires.  

Malheureusement, les semelles en Bloom foam ne sont pas biodégradables, à cause de l'EVA (Ethylene Vinyl Acetate) qui est mélangée aux algues au cours de la fabrication. 

logo bloom foam

Le Bloom foam, comment ça marche ? 

Le procédé de collecte et de traitement des algues est le suivant : 

  1. L'eau contaminée par les algues est pompée, au moyen d'un système filtrant qui permet de protéger les autres espèces.
  2. On introduit un coagulant non-dangereux dans l'eau collectée, afin que les algues s'agglutinent.
  3. Les algues remontent à la surface, et peuvent ainsi être collectées. 
  4. L'eau est filtrée, et rendue "propre" à son environnement.
  5. Les algues sont ensuite séchées.
  6. Une fois sèches, les algues sont broyées en une poudre, et transformées en paillettes, prêtes à être mélangées à d'autres composants. 

*Source : Bloom

Rejoignez le mouvement

Inscrivez-vous et profitez de 10% sur votre première commande

En cliquant sur 'M'inscrire' vous acceptez nos Termes et Conditions et notre Politique de confidentialité et de cookies.