📦 Retours gratuits. Livraison offerte à partir de 120€ (France métropolitaine)

Laine d'alpaga

Photo de Laine d'alpaga

La laine d'alpaga est souvent présentée comme la meilleure alternative au cachemire ou au mohair. Moins onéreuse, elle partage toutefois de nombreuses caractéristiques avec ces textiles : la fibre est légère, résistante, élastique, hypoallergénique, tout en étant chaude et isolante. Autre avantage de l'alpaga : la douceur de ses fils très fins (entre 15 et 25 microns). 

La laine d'alpaga est issue de la toison d'alpagas, des animaux de la même famille que les lamas. Ces animaux largement domestiqués sont principalement situés en Amérique du Sud, 80% de la production de laine d'alpaga provient du Pérou. Mais la laine d'alpaga Made in France, c'est quand même possible puisque certains élevages d'alpagas existent en France et produisent environ 850kg de laine par an !

paz arando ZHmvek0kJW8 unsplash

© Paz Arando / Unsplash

La laine d'alpaga : la laine parfaite ?

Par an, un alpaga fournit environ 2,5kg de laine. Ce rendement relativement élevé fait dire à beaucoup que la laine d'alpaga est l'une des laines les plus éco-responsables, puisque l'alpaga consomme peu de ressources en nourriture et en eau.

Les alpagas ont la particularité d'avoir des coussinets sous leurs pattes, ce qui leur permet de se déplacer librement sans marteler et endommager les sols, contrairement aux chèvres cachemire en Chine par exemple. Lorsqu'ils mangent, ils n'arrachent pas les herbes qu'ils consomment, ce qui permet de ne pas altérer la biodiversité environnante. Enfin, la laine d'alpaga ne nécessite aucun traitement chimique pour le tissage, et la diversité des teintes offertes par cet animal est tellement vaste que le plus souvent, aucune teinture n'est ajoutée à la laine. L'absence de traitement chimique sur la matière lui permet de conserver son caractère biodégradable.

fibre

Pull en laine d'alpaga.

Enfin, de nombreuses marques mettent en avant le fait que la laine d'alpaga nécessite relativement peu de transports. Pour la plupart des marques engagées dans la réduction de leur empreinte carbone, la laine d'alpaga ne fait qu'un seul grand voyage entre le Pérou et la France : après la tonte, la laine d'alpaga est tissée et les vêtements sont confectionnés sur place. Évidemment, la laine d'alpaga n'est pas une matière à impact écologique nul, c'est pourquoi l'écueil à éviter est celui de la surproduction et de la surconsommation.

paul lequay 73FOXT1DvjI unsplash

© Paul Lequay / Unsplash

S'assurer du bon traitement des alpagas 

Néanmoins, la laine d'alpaga est un produit d'origine animale, c'est pourquoi des organismes tels que PETA recommandent de ne pas en consommer. D'ailleurs, PETA États-Unis a révélé en mai 2020 les conditions désastreuses de tonte des alpagas dans le plus grand élevage péruvien d'alpagas. Comme tous les autres animaux, les alpagas sont des êtres vivants sensibles. C'est pourquoi nous vous recommandons d'être vigilant.e.s vis-à-vis de l'élevage dont provient la laine d'alpaga. Sur notre site, les marques proposant de la laine d'alpaga travaillent avec des petites structures d'élevages, contribuant ainsi au développement de l'économie locale. En effet, même si la laine d'alpaga est une matière assez convoitée, tous les éleveurs n'ont pas forcément la possibilité de définir librement leurs prix. Pour savoir si les éleveurs sont maîtres de leur production, il est primordial de s'assurer que les marques proposant de la laine d'alpaga travaillent effectivement main dans la main avec les éleveurs. Nous nous assurons que tous les produits comportant de la laine d'alpaga proposés sur WeDressFair sont produits dans de bonnes conditions pour les animaux, les éleveurs et aussi pour la planète ! 

Exemple d'articles à base de Laine d'alpaga

Découvrir notre sélection