📦 Retours gratuits. Livraison gratuite à partir de 120€ (France métropolitaine)

Liège

Photo de Liège

Qu'est-ce que le liège ?

A l'origine, le liège provient du chêne-liège. Cet arbre pousse dans la région occidentale du bassin méditerranéen. En 2017, 34% des chênes-liège se trouvent au Portugal (le Portugal produit d'ailleurs plus de 70% de la quantité de liège mondiale), 27% en Espagne, 18% au Maroc et 11% en Algérie. On en trouve également en Tunisie, dans le Sud de la France et sur la côte Ouest de l'Italie. Les forêts de liège sont appelées "dehesa"et constituent des écosystèmes naturels uniques. Les arbres servent de refuge aux animaux, conservent l'humidité du sol et en préviennent l'érosion. Les forêts de liège forment également des barrières anti-incendies naturelles.

C'est le seul arbre dont on peut enlever l'écorce sans qu'il ne meure et qui ne nécessite donc pas d'abattage. L'écorce se régénère après chaque récolte. Pour ce faire, elle stocke du CO2 et le transforme en liège par photosynthèse (1 kg de liège absorbe 50 kg de CO2). Le chêne-liège devient ainsi une des espèces qui absorbe le plus de CO2.

Quelles sont les propriétés du liège ?

Le liège dispose de multiples propriétés qu'il conserve sous diverses formes.

C'est un matériau résistant à la friction. Naturellement hydrofuge et imputrescible, il peut servir d'isolant durable au niveau thermique, phonique et électrique. Antistatique, il empêche l'absorption de la poussière. Il n'est pas attaqué par les insectes et les rongeurs.

Les cellules du liège ont une mémoire élastique, grâce à laquelle il ne subit aucune déformation permanente suite à un choc ou à une compression.

Le liège a également une grande résistance au feu et est difficilement inflammable.

Enfin, c'est un matériau 100% naturel, renouvelable et biodégradable.

Comment récolte-t-on le liège ?

Le premier écorçage de l'arbre n'intervient pas avant ses 25 ans.

L'écorce est récoltée environ tous les dix ans, entre la fin du printemps et l'été. Cette cadence permet à l'écorce de se régénérer durant toute la vie du chêne (soit environ 170 ans). Entre chaque écorçage, le chêne-liège n'est ni coupé ni abîmé. Le liège est récolté uniquement sur le tronc, les branches quant à elles continuent de pousser.

Le liège est ramassé à la main, à l'aide de hâches. Puis les écorces sont stockées en extérieur durant six mois, ce qui permet aux cellules de se stabiliser et à la matière de perdre son humidité. Suite à cela, le liège subit une cuisson à l'eau pendant une heure, ce qui confère une forme de planche à l'écorce. Cette étape permet aussi d'augmenter son élasticité et d'éliminer toutes les impuretés. L'eau de cuisson du liège ne contient pas d'additif de traitement, ce qui en fait un déchet sans risque de pollution.

Comment fabrique-t-on du tissu de liège ?

Une fois récoltée et traitée, l'écorce du chêne-liège est séchée puis tranformée en plusieurs fibres fines. Ces dernières sont montées manuellement, puis l'ensemble des fibres sont conditionnées dans un bain d'essences naturelles. La matière est ensuite chaufée à haute température afin que les fibres se lient grâce à la subérine, une composante lipidique du liège qui facilite l'agglomération. Des feuilles de liège de quelques dixièmes de millimètres d'épaisseur sont ensuite découpées au laser puis plaquées sur une trame textile grâce aux propriétés coagulantes de la subérine.

Travaillé comme un tissu, le liège constitue un matériau vegan, flexible, léger, naturel, capable de remplacer le cuir. Il est indéchirable et lavable avec de l'eau savonneuse et une éponge. Son toucher est velouté, doux, à mi-chemin entre le cuir et le daim.

Quelles sont les autres utilisations du liège ?

Le liège est un produit zéro déchet : toutes les parties de l'écorce sont revalorisées et exploitées durant sa transformation.

70% du liège est utilisé dans l'industrie du vin, notamment en bouchons de bouteilles. Le reste est employé dans divers domaines comme la décoration, la maroquinerie, ou encore le bâtiment.

Broyé puis compressé avec de la résine, le liège peut par exemple servir d'isolant acoustique et thermique.

Exemple d'articles à base de Liège

Découvrir notre sélection