Retours offerts sous 30 jours

Livraison offerte dès 150 euros

On vous accueille en boutique à Paris & Lyon

  1. Accueil
  2. Media
  3. Où vont les dons de vêtements ?

Où vont les dons de vêtements ?

🕓 Temps de lecture : 3 minutes

Où vont les dons de vêtements ?
#tracabilite #notreavis #enquetes

Ecrit par Marie le 10 Octobre 2021

D'un côté, on nous dit qu'il faut donner ses vêtements plutôt que de les jeter.

MAIS de l'autre, on a l'impression que les vêtements que l'on donne finissent dans des décharges (souvent) dans des pays africains. Alors que faire ?

Les collectes de vêtements : les chiffres. 

D'après Re-fashion (éco-organisme agréé par l'état pour notamment gérer la fin de vie des produits textiles), 517 000 tonnes de vêtements ont été vendues sur le marché français en 2020 soit 2,4 milliards de vêtements et de chaussures. Oui 2,4 milliards pour 67,4 millions de français, soit 35 articles (vêtements, chaussures, linge de maison) par habitant en France !

Et 200 000 tonnes ont été collectées pour être triés et revalorisées. 

Donc si on fait le calcul, il y a plus de vêtements produits que de vêtements donnés. Nos placards explosent et ils se remplissent toujours plus...

Quels sont les débouchés en 2020 pour nos dons ?

D'après le rapport de Refashion en 2020, les débouchés des vêtements collectés sont les suivants : 

Petite aparté sur les vêtements de fripes "gracieusement" vendus à l'étranger.

Parmi les grandes problématiques que soulèvent la revente de fripe à l'étranger il y a d'abord l'effondrement des marchés textiles locaux. Les friperies qui abondaient l'Europe suite à la seconde guerre mondiale, ont ensuite trouvé preneurs en Afrique (sous couvert de "solidarité"). Mais les pays africains étaient des producteurs textiles avec la production de coton notamment. Les fripes - moins chères que les vêtements produits en Afrique - ont petit à petit pris le dessus sur le textile local, écrasant de tout leur poids une économie basée sur la production textile. Vient ensuite la problématique des importations forcées (notamment pas les Etats-Unis ne sachant plus quoi faire de ses propres vêtements de seconde main) par les pays riches vers les pays d'Afrique (voir le document). Le jeu des négociations a entretenu une importation plus importante que les besoins réels des pays africains, laissant des quantités très importantes de vêtements sans acquéreurs. Mais qui achètent les fripes des pays africains ? En bout de chaîne, la surproduction de vêtement se retrouvent bien souvent dans des décharges à ciel ouvert dans ces pays d'Afrique. 

En résumé, quel est l'avenir pour les dons de vêtements ?

1 vêtement sur 2 va être envoyé à l'étranger (son avenir peut être incertain : revendu ou jeté en décharge).

1 vêtement sur 3 va être recyclé.

1 vêtement sur 10 va devenir des combustibles, incinérés ou enfouis.

1 vêtement sur 35 va devenir un vêtement de seconde main en France.

Si je veux quand même donner mes vêtements c'est quoi les options ?

1/ Le troc ou le don entre potes est le seul moyen d'être sur-e que ton vêtement va continuer à être utilisé.

2/ les plateformes de reventes en ligne : Vinted, le bon coin, etc... c'est pareil, je doute que quelqu'un achète un vêtement pour ne pas le porter ensuite.

3/ Peut-être aussi quelques boutiques locales de dépôt-vente

Et sinon (le mieux est l'ennemi du bien), en donnant vos vêtements dans les bornes ou à des associations vous choisissez de soutenir des entreprises à buts sociaux :

1/ Les bornes de dons de vêtements que vous voyez dans les rues appartiennent bien souvent à des entreprises d'insertion comme Le Relais. Ces entreprises emploient des personnes en réinsertion professionnelle (personnes éloignées de l'emploi, chômage de longue durée, etc...) et les accompagnent pour leur re-donner confiance, et les relancer sur le marché du travail.

2/ Les associations directement : elles vont prendre ce dont elles ont besoin pour leurs bénéficiaires mais elles vont certainement ensuite mettre le surplus de dons dans le même process que le Relais.

Malheureusement il n'y a pas de solution miracle !

SAUF réduire la quantité de vêtement produite et chérir ses vêtements pour les faire durer le plus longtemps possible ❤️

Source : Refashion rapport 2020. 

Tags :

Vêtements vegan

Baskets veganSacs vegan