LIVRAISON OFFERTE A PARTIR DE 80€ - RETOUR GRATUIT JUSQU'AU 7 JANVIER !

Chaque année, Noël est un moment privilégié pour se retrouver, passer du temps avec ses proches, faire plaisir. Alors on mange bien, on rigole, et on se fait des cadeaux. Et justement, on a tous une tante, un cousin ou un frère, qui se mettra en tête d’offrir un gros cadeau hi-tech à mamie pour lui dire à quel point on l’aime. On se relaiera pour lui expliquer comment ça marche, ce sera l’occasion de lui rendre visite plus souvent. Il y a juste un hic : mamie n’a pas encore appris à utiliser le 3310 qu’on lui a offert il y a 15 ans. Peu importe, la machine est lancée : on offrira à mamie une tablette qu’elle n’utilisera JAMAIS.



On a donc voulu comprendre, comment se retrouve-t-on à offrir des cadeaux si inutiles qu’ils finiront sous la poussière, au fond d’un placard, ou sur eBay ?



Hypothèse 1 : on n’a pas d’idée



Vous souvenez-vous le pouvoir qu’avait un simple collier de pâtes, capable de faire pleurer Maman sans qu’on comprenne pourquoi? On rêve tous que nos cadeaux soient aussi émouvants, mais voilà, on a pas d’idée. La méthode facile pour être sûr de faire un cadeau utile, est simplement de demander à l’intéressé ce qui lui ferait plaisir. Mais quand on tient à l’effet de surprise, ou qu’on est face à un mur qui dit « je ne veux rien », on bute. C’est peut-être l’occasion de revenir à l’essence du mot « offrir ».
A quel moment « offrir » est-il devenu synonyme d’acheter ? On ne peut offrir que ce qui nous appartient. Ça peut nous paraître peu au vu de notre compte en banque, mais en réalité, on possède infiniment plus que ce qu’on peut acheter de neuf. Un cadeau est utile non pas parce qu’il est beau ou pratique, mais parce qu’il a du sens. Neuf ou vieux, matériel ou symbolique, porté ou non, acheté ou fabriqué… Votre soeur a essayé de vous piquer votre pull tout l’hiver? Offrez-lui. Un parent qui jardine souvent seul? Rejoignez-le, nouvelle variété et pelle à la main. Votre conjoint travaille trop et vous avez l’impression de ne plus vous voir? Écrivez-lui une lettre... Bref, offrez de l’amour. Car si mamie rayonne à Noël, c’est sûrement davantage dû à votre présence qu’à celle du joujou dernier-cri que vous venez de lui offrir.



offrir cadeaux éthiques et utiles


Hypothèse 2 : on offre pour offrir



Vous souvenez-vous quand le grand-oncle éloigné de cousin Hubert a passé Noël à la maison, celui que vous n’aviez pas revu depuis 1998? Et du moment où il a déballé votre paquet cadeau, et qu’il y a trouvé un magnet de frigo en forme de flamant rose? Mais comment s’est-on retrouvé là?
Très simplement, parce qu’il fallait bien offrir quelque chose… Après-tout, c’est l’intention qui compte. Alors, faute d’idée, on a attendu jusqu’au dernier moment. Le 23 Décembre, à la caisse de notre magasin habituel, on a repéré un gadget en plastique, pas trop cher, à portée de bras, et on l’a ajouté au caddie. Et voilà comment on s’est retrouvé à offrir un cadeau tombé dans les abîmes de l’oubli, dès la minute suivante son ouverture.



Notre conseil : Évidemment, on n’est pas en train de dire que l’intention ne compte pas, au contraire. Ce qu’on aimerait, c’est rappeler qu’ « offrir » ne s’arrête pas à la symbolique du passage d’un objet neuf d’une main à une autre. Car acheter quelque chose simplement pour avoir quelque chose à offrir génère en fait une quantité de cadeaux oubliés et désuets. Heureusement, il y a bien d’autres façons de faire plaisir, même à quelqu’un qu’on connait peu. On offre de son temps, au moyen d’un cadeau fait main (biscuits, DIY), une activité pour apprendre à se connaître (DIY, cinéma, atelier artistique), de la vie (graines à planter ensemble)…



offrir cadeaux éthiques et utiles


Hypothèse 3 : on offre sans savoir ce qu’on veut



C’est en tendant son grille-pain flambant neuf à votre petite cousine de 16 ans que le malaise se fait sentir. Et là haut, une petite voix résonne : “mais pourquoi je lui ai acheté ça?” Flashback.
Un beau matin de Décembre, vous vous promenez sans but le long d’une avenue, bercé(e) par les lumières des décorations de Noël. Les flocons légers flottent, dans l’air délicieusement parfumé au pain d’épices. La saison des fêtes est pleine de promesses. D’un coup, votre attention est happée par quelque chose qui brille plus fort que le reste. C’est « la star des cadeaux de Noël », placardée sur un panneau publicitaire. 30 mètres plus loin, la revoilà - seulement cette fois, la star est bien réelle. Depuis sa vitrine scintillante, elle resplendit, enveloppée d’un halo de lumière, telle un astre. Les yeux écarquillés, l’air béat, c’est le coup de foudre : elle fera un cadeau idéal. Quand l’avenue touche à sa fin, notre sac de cadeaux est plein, il ne reste plus qu’à choisir à qui les offrir.
Et voilà comment on s’est retrouvé à offrir des cadeaux complètement hors-sujet à nos proches.



Notre conseil : On ne dit pas qu’il faut fermer les yeux à chaque fois que vous passez devant une vitrine de Noël. Ce qu’on vous suggère, c’est de déterminer à l’avance ce que vous venez chercher, pour être moins vulnérable aux publicités et merchandising affriolants. Parce qu’ils ont beau essayer de vous le faire croire, ils ne savent pas mieux que vous ce qui fera plaisir à votre grand-mère./



Bref, essayez de prévoir vos cadeaux, offrez de l'utile, du partage, du fait-main, du sens, de l'éthique et bien plus !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Des questions, des choses à partager, envie de réagir ? L'équipe WeDresFair vous répond en quelques heures.