📦 Retours gratuits. Livraison offerte à partir de 120€ (France métropolitaine)

Qu'est-ce que le micromodal ?

Photo de Micromodal

Le micromodal : qu'est-ce que c'est ?

Mis au point par la société autrichienne Lenzing dans les années 1990, le micromodal est une matière artificielle proche de la viscose. Le micromodal est obtenu par l'extraction de cellulose de bois de hêtre. La cellulose est ensuite transformée en liquide par ajout de produits chimiques, comme l'hydroxyde de sodium, pour être ensuite transformé en fils, prêts à être tissés. Très proche du modal, le micromodal s'en distingue par la plus grande finesse de sa fibre, ce qui permet un rendu beaucoup plus lisse et élégant sur le vêtement.

Le micromodal peut s'utiliser seul ou être mélangé à d'autres fibres, comme par exemple le coton, comme c'est le cas pour de nombreux sous-vêtements.

foret hetre micromodal lenzing

Forêt de bois de hêtre, l'arbre le plus utilisé pour fabriquer le micromodal / © Lenzing AG

Le micromodal présente de nombreux avantages : il est respirant, il reste doux et souple tout en gardant sa forme, il limite la prolifération des odeurs et des bactéries. Aussi, contrairement au coton, le micromodal ne retient pas l'eau et sèche donc bien plus vite. Le micromodal est donc utilisé dans de nombreux vêtements prêts du corps, mais il peut être présent dans n'importe quel vêtement.

Découvrez notre sélection de vêtements en Micromodal

Le micromodal est-il écologique ?

La production de micromodal nécessite 10 à 20 fois moins d'eau que le coton, ce qui est son avantage écologique principal. Aussi, la société Lenzing utilise surtout du bois déjà coupé ou certifié FSC, afin de ne pas participer à la déforestation.

Il est donc très important de sourcer le bois et les produits utilisés pour la fabrication du micromodal : si Lenzing ne fabrique du micromodal qu'à partir de bois certifié FSC, d'autres fabricants de micromodal utilisent du bois issu de la déforestation de forêts tropicales.

pulpe bois micromodal lenzing

Pulpe de bois, résultat de l'extraction de cellulose de bois / © Lenzing AG

Aussi, il est important de prendre en compte les déchets liés au processus de fabrication du micromodal. En effet, sa fabrication demande l'utilisation de produits chimiques tels que de l'hydroxyde de sodium. Pour cette raison, Lenzing produit le micromodal en circuit fermé afin de limiter la pollution et la réjection de produits chimiques : 95% des produits chimiques utilisés sont donc recyclés. Néanmoins, actuellement, Lenzing semble être le seul fabricant de micromodal ayant mis en place des mesures concrètes pour limiter au maximum l'impact environnemental de sa production de micromodal.

Par ailleurs, si le micromodal est majoritairement produit en Union Européenne, il n'est pas rare qu'il soit envoyé en Asie pour la confection de vêtements, ce qui implique une empreinte carbone en hausse à cause des transports.

Ainsi, pour mesurer l'impact environnemental d'un vêtement composé de micromodal, il convient donc de vérifier si le micromodal a bien été fabriqué par une entreprise disposant du label FSC, et si la confection a bien été réalisée en Europe.

Enfin, d'autres matières peuvent constituer des alternatives au micromodal : par exemple, le Tencel®, aussi fabriqué par Lenzing, est aussi une matière artificielle qui a un impact environnemental assez faible. La plus grande différence entre le micromodal et le Tencel® réside dans les solvants utilisés : l'hydroxyde de sodium est utilisé pour fabriquer le micromodal, alors que le Tencel® nécessite l'utilisation de N-Méthylmorpholine N-oxyde (NMMO). D'origine naturelle, le NMMO est réputé pour être plus facilement recyclable que l'hydoxyde de sodium. Le NMMO est d'ailleurs réinjecté à hauteur de 99% dans le processus de fabrication du Tencel®.  

Exemple d'articles à base de Micromodal

Découvrir notre sélection