Nous ne supportons pas votre navigateur 😢

Nous sommes une petite équipe, et n'avons pas encore les moyens suffisants pour vous offrir une expérience de navigation homogène quelque soit votre navigateur 🤕.

Nous travaillons sur ces points là, mais nous vous conseillons cependant de mettre à jour votre navigateur ou d'en utiliser un plus moderne comme :

Le nylon est une matière chimique synthétique polluante, dérivée du pétrole. Couramment utilisé dans les collants, la lingerie, ou les coupe-vents, il est énergivore, responsable de la pollution de l'air, et émetteur de micro-plastiques dangereux pour les écosystèmes aquatiques. 

Qu'est-ce que le nylon ?

Le Nylon est une matière chimique synthétique, une matière plastique de type polyamide très utilisée dans l'industrie textile. Selon les estimations de WWF, il représentait 9% des fibres synthétiques utilisées dans l’habillement en 2011. 

Apprécié pour sa résistance et sa ressemblance à la soie, le Nylon est aujourd’hui utilisé dans de nombreux vêtements : les bas nylon ou collants, la lingerie, les coupe-vent, les vêtements de sport, les doublures... Et même dans les brosses à dents et filets de pêche. 

collants pollution ecologique swedish stockings

Le nylon, polluant, est très présent dans les collants. La marque Swedish Stockings propose des collants recyclés, plus écologiques.
© Swedish Stockings

Pourtant, le nylon est une matière polluante qu'il est préférable d'éviter, pour plusieurs raisons : 

  • Le nylon est un polyamide, dérivé de pétrole. Son processus de fabrication est extrêmement polluant et énergivore. Sa production relâche dans l’atmosphère des gaz à effet de serre comme l’oxyde d’azote ou l'oxyde nitreux (N2O), qui équivaut à 298 fois son poids en CO2.
  • Comme le polyester et l'acrylique, le nylon continuer à polluer dans nos machines à laver. Des micro-particules de plastique se détachent des vêtements, passent les filtres des usines de retraitement, et finissent dans les océans. 
  • Les collants, dont la matière principale est le nylon, ont une durée de vie entre 3 et 5 jours, d'après une étude HOP. Pourtant, il faut 14000 km de fils et 750 litres d'eau pour fabriquer une seule paire, et 30 à 40 ans pour qu'elle se dégrade. 

Le nylon, une matière polluante à éviter

Histoire du nylon

Le nylon a été crée en 1935 par l’américain Wallace Carothers, de la société Dupont de Nemours. Utilisé dans ses premières années pour la fabrication de toiles de parachute il fait rapidement sa place dans le monde du textile en devenant un substitut moins cher à la soie ou à la laine. Cette fibre chimique a été popularisée aux Etats-Unis puis en Europe grâce aux bas en nylons, les collants.

Apprécié pour son imperméabilité et sa capacité à sécher très vite, le nylon est une fibre synthétique souple et extensible, tout en étant très résistante.

La production du Nylon

Le nylon est une matière textile artificielle produit à partir de plastique, dérivé du pétrole.

De son nom scientifique nylon6-6, le nylon est obtenu par un procédé de polymérisation par étapes, une poly-condensation à chaud entre un diacide carboxylique et une diamine. Le but de ce processus est d’ajouter à chaque étape une molécule pour aboutir à une chaine de molécules constituant la fibre.

Une fois la synthèse terminée, la matière chimique, fondue, est alors filée. En séchant, la fibre devient alors très résistante. Elle est cependant très sensible à la chaleur, qui peut la déformer irrémédiablement. 

Une matière chimique synthétique très polluante

Si le nylon semble avoir de beaux jours devant lui, il n’empêche qu’au regard de plusieurs de ses caractéristiques il ne répond pas aux défis actuels. Avec une fibre issue de la pétrochimie similaire à celle du polyester, sa production pose les mêmes problèmes environnementaux/politiques/sociaux que l'industrie du pétrole.

nylon microparticules

Outre l'utilisation de pétrole comme matière première, le processus de production du nylon est très consommateur d'énergie, et polluant. Il est responsable notamment de la création de l'oxyde nitreux (N2O). Une tonne de ce gaz à effet de serre équivaut à 298 tonnes de CO2. La fibre de nylon requiert également de grandes quantités d'eau pour être refroidie, ce qui contribue à la pollution des eaux rejetées. 

Une fois le vêtement fabriqué, la pollution de l’environnement se poursuit. Les fibres de nylon ont la particularité de se décrocher au lavage, produisant des micro-particules plastiques qui polluent nos océans et détruisent les écosystèmes aquatiques. 

Enfin, le nylon pollue jusqu'en fin de vie du vêtement, car c'est une fibre non-biodégradable. Pour l'illustrer, prenons l'exemple des collants : on en produirait environ 8 milliards chaque année, leur durée de vie moyenne est seulement de quelques jours, alors que le nylon met 30 à 40 ans à se dégrader. L'association HOP (Halte à l'Obsolescence Programmée) par de "collants-kleenex".

Pourquoi utilise-t-on encore du nylon ? 

Les industriels utilisent le nylon car c’est une matière textile bon marché, ce qui permet de fabriquer des vêtements plus abordables. Cette matière synthétique possède aussi des qualités indéniables : elle est résistante, souple et imperméable.

Que fait la mode éthique ? 

Heureusement, de nouvelles technologies textiles s’inspirant de ses caractéristiques apparaissent de plus en plus dans l’industrie, qui découvre de plus en plus de nouveaux polymères plus durables et moins couteux, comme le BioNylon, ou l'Econyl, un nylon recyclé. 

Le nylon recyclé, ou l'Econyl, pour une mode plus écologique

Si certaines marques éthiques proposent des collants en coton bio, d'autres ont fait le pari de recycler le nylon pour en faire toutes sortes de vêtements, afin de limiter les déchets et les émissions liés à sa fabrication. 

Swedish Stockings parvient donc à fabriquer des collants recyclés à partir de nylon récupéré. On note également l'Econyl, un fil nylon 100% recyclé et recyclable.

Le sac de lavage Guppy Friend, qui retient les micro-particules plastiques

À chaque lavage, nos vêtements en nylon mais aussi en polyester, acrylique, polyamide... perdent des micro-particules de plastique. Le Guppy Friend est un sac de lavage qui permet de limiter à plus de 90% la diffusion de ces micro-particules dans l'environnement au moment des lessives.

pollution microplastique polyester ecoresponsable guppybag guppyfriend

Le sac de lavage Guppy Friend, qui retient au minimum 90% des micro-particules de plastique.

Le BioNylon: un mode responsable de production du nylon ?

Une alternative durable au Nylon industriel a été découverte en 2013, le « BioNylon ». Ce dernier est obtenu par le même procédé chimique que le nylon classique, c’est à dire la création d’une chaine de molécule assez longue pour pouvoir créer une fibre. Mais ce n’est plus du plastique qui est ici utilisé, mais du glucose, un dérivé du sucre obtenu à partir de végétaux. Aucune matière fossile n’est utilisée !

Cette alternative à la matière synthétique et chimique, déjà utilisée dans l’industrie musicale, commence à percer dans le monde du textile.

nylon nouvelle production ecologique

Exemple de produits avec Nylon

Rejoignez le mouvement

Inscrivez-vous et profitez de 10% sur votre première commande

newsletter