Nous ne supportons pas votre navigateur 😢

Nous sommes une petite équipe, et n'avons pas encore les moyens suffisants pour vous offrir une expérience de navigation homogène quelque soit votre navigateur 🤕.

Nous travaillons sur ces points là, mais nous vous conseillons cependant de mettre à jour votre navigateur ou d'en utiliser un plus moderne comme :

Le polyester est une matière artificielle synthétique polluante, dérivée du pétrole. On en trouve souvent dans nos vêtements de sport ou maillots de bain... Il est responsable de la pollution aux micro-plastiques de l'eau, de la pollution de l'air, et des sols, entre autres.

Qu'est-ce que le polyester ? 

Le polyester est une matière artificielle synthétique dérivée du pétrole, très utilisée dans l’industrie textile. Le polyester représente 70% des fibres textiles synthétiques utilisées dans les vêtements, et 42 millions de tonnes produites chaque année. 

Apprécié pour sa résistance, son élasticité, son faible pouvoir absorbant ou encore ses propriétés anti-UV, on le trouve partout : dans les vêtements de sport, les maillots de bain, les vêtements d'été...

polyester polluant maillot bain microplastiques

Le polyester est une matière qui entre souvent dans la composition des maillots de bain.

Pourtant, le polyester est une matière très polluante, tout au long de son cycle de vie. Voici quelques raisons de l'éviter : 

  • Le polyester est un dérivé de pétrole, énergie fossile non renouvelable. 
    Il faut 1,5 kg de pétrole pour faire 1 kg de polyester. Au total, 40 millions de tonnes de polyester ont été produites en 2015.
  • Le polyester est fabriqué au moyen de substances chimiques toxiques, et cause la pollution de l'air, des sols et des eaux. 
  • Dans nos machines à laver, le polyester diffuse des micro-particules de plastique, qui finissent dans les cours d'eau et océans, et polluent les écosystèmes marins. Cette pollution invisible à l'oeil nu représente pourtant 50 milliards de bouteilles plastiques dans les eaux mondiales chaque année. 

Le polyester, une matière polluante à éviter

Polyester, un concentré de pétrole

En 2015 pour la COP21, le Huffpost publiait un article sur l’impact environnemental de l’industrie textile dans lequel on pouvait lire l’information suivante : 70 millions de barils de pétrole sont nécessaires chaque année, à la fabrication des fibres de polyester par l’industrie textile. Pas très écologique ni très durable, tout cela.

Le pétrole est en effet une énergie fossile non renouvelable et dont l’exploitation est nocive pour l’environnement.

polyester pollution petrole chimique

De plus le procédé de fabrication du polyester n’utilise pas directement le pétrole brut mais nécessite une série de réactions chimiques avant d’obtenir les fibres de polyester. D'après le WWF, il faut environ 1,5 kg de pétrole pour produire 1 kg de polyester, soit 30% de pertes. Le polyester est en effet obtenu par synthèse chimique de deux composants du pétrole : l’acide téréphtalique et l’éthylène glycol. La condensation de cet acide et de cet alcool va produire une sorte de gel qui va ensuite être étiré pour obtenir des fils de polyester.

La production de cette matière chimique synthétique, assimilée au plastique, génère un tas d’émissions toxiques pour l’environnement, comme le bromide de sodium ou le dioxyde de titane.

Les agents chimiques utilisés dans le processus de fabrication sont ensuite éliminés lors du lavage des fibres de polyester et rejetés dans les eaux usées et l’air. Cela cause une importante pollution de l’air et des milieux aquatiques, sans parler de l’impact sur la santé des ouvriers qui manipulent des agents chimiques toxiques au quotidien.

En plus de faire appel à des produits chimiques toxiques polluants, ce processus de fabrication est gourmand en eau et en énergie.

polyester pollution air eau vetement

Au delà de ce processus de fabrication, la teinture des fibres de polyester peut également être une source de pollution. Pour sa coloration, les fibres chimiques de polyester peuvent nécessiter l’utilisation de « véhiculeurs » chimiques qui vont faciliter la pénétration de la couleur dans la fibre de polyester. Certains de ces "véhiculeurs", comme le biphényle, sont classés nocifs pour l'environnement et irritant pour la peau et les voies respiratoires.

Le polyester ou la pollution aux micro-particules de plastique

Le bilan environnemental négatif du polyester ne s’arrête pas une fois franchies les portes des usines.

En effet, le polyester, comme beaucoup de produits dérivés du pétrole, est peu ou pas recyclable.

Mais c’est surtout son usage quotidien qui provoque une pollution diffuse et durable de l’environnement. En effet, chaque passage en machine à laver des textiles polyester, libère des milliers de micro-particules de plastique qui se déversent dans les eaux de rinçage. Ces micro-fibres sont tellement fines qu’elles échappent ensuite aux stations de traitement des eaux usées et se retrouvent dans les eaux des fleuves, des mers et des océans. Elles polluent de façon invisible les milieux aquatiques, sont ingérées par les poissons, favorisent la destruction des écosystèmes.

polyester microfibres machine laver pollution

Que fait la mode éthique ? 

Face à cet impact environnemental si négatif, de nombreuses marques et start-ups dans le domaine de la mode éthique et éco-responsable tentent de trouver des alternatives.

C'est le cas par exemple de Hopaal, une marque installée dans le Sud de la France, qui propose des vêtements composés de fibres de polyester 100% recyclées.

Il existe également un sac de lavage qui permet de limiter à plus de 90% la diffusion des micro-particules de plastique dans l'environnement au moment des lessives, le Guppy Friend.
pollution microplastique polyester ecoresponsable guppybag guppyfriend

Le sac de lavage Guppy Friend, qui retient au minimum 90% des micro-particules de plastique.

Savons-nous vraiment ce qu'est le polyester ?

Le terme polyester désigne un ensemble de molécules, les polymères, assemblées par un procédé chimique synthétique. Le polyester a un multitude d’usages, allant de la fabrication d’objets en plastique au textile. Il dure longtemps, et résiste à la chaleur, aux frottements, aux attaques chimiques...

Apparu en France dans les années 1950 sous la marque Tergal, c’est aujourd’hui l’une des matières textiles les plus répandues. 

Exemple de produits avec Polyester

Rejoignez le mouvement

Inscrivez-vous et profitez de 10% sur votre première commande

newsletter